We are bubbles of energy

A collaborative poem created by our French-speaking writing group that was led by artist Keisha Thompson. This project was made possible thanks to funding from the Greater Manchester BAME Network.





We are bubbles of energy


we are the survivors of the fight

we are migrants

we are human

we are bubbles of energy

we are black

we are right out there

we are happy

together we are the freedom fighters


ANDY


playing soccer in the dust fields

I loved the competition

the dribbles

when it all comes together

the deadly pass killer

instinct the predator

how it feels so good

when you score

a goal under the African sun

the dust

the soil on your feet

can life get any better?

when I scored

I felt like a leopard

the speed of it all

I still play in the park

I still enjoy it

I still have my spots


EVELYN


I like singing

this is my hobby

I discovered this

in my childhood

when I was playing

with my friend

agape love

was the song

when I sing l feel like I am

surrounded by an angel

when I sing I see a blue sky colour

when I sing I can taste rice and beans

when I sing l feel free

I have space like running through a park or a garden


CARINE

I discovered dance

when l was 5 years old

kindergarten in Cameroon

when l dance l see pink

every time l dance l give thanks

to God for the breath of life

l like to dance

to religious music

in the living room

in the form of sport

up

down

left

right

up

down

behind

stand

seat up

down

when l dance

it’s better than

eating chicken and rice

we are the survivors of the fight

we are migrants

we are human

we are bubbles of energy

we are black

we are right out there

we are happy

together we are the freedom fighters

MARIATU


it started when I was 3 years old

it all started with my grandmother's radio I started moving so beautifully all of a sudden I was happy I felt like I was in heaven

it all started with a kora player

kora is a mandinka

100 strings player

I was in heaven for this music

I am a beautiful mover

I still dance every morning

at home

fizzy like an energy drink


BARLY


When I was young

under the sky blue

and the sunshine of Kanshasa

eating chicken wilki

listening to Congolese Rumba

I would always read

from the Bible to the books telling

stories to the newspaper my friend

would tell me grab when we got the bus whenever I read I feel satisfied

like I’ve had a big portion of chicken wilki


FATOU


I love cooking

cooking is what I love

I started when I was four

my mum was cooking

coconut soup

the smell was so beautiful

from that day I started

I love cooking for family

for friends for myself

when I cook I feel fizzy

and sweet like Coca Cola

we are the survivors of the fight

we are migrants

we are human

we are bubbles of energy

we are black

we are right out there

we are happy

together we are the freedom fighters

AIDA


I am who I am

it is the truth

I want to go far

you are who you are

African music

theatre

emotions

imagination

torrential rain

strong winds

smell of cut grass

fragrant scents

Others don’t understand my memories

I am from the Congo – Central Africa

in England – I am in Manchester

it is my city now

nothing can be done to me

nobody can obstruct my way

to make me fall down


KWAME


purify this day that the COVID 19 to go miles far away so that we could back to the normal today we are stranger by facing each other.

purify this day to end all kind of diseases in the world including the starvation.

purify this day so that all types of war will end. allow us to enjoy this amazing life.

we are the survivors of the fight we are migrants

we are human

we are bubbles of energy

we are black

we are right out there

we are happy

together we are the freedom fighters




Nous sommes des bulles d’énergie


Nous sommes des bulles d’énergie

Nous sommes les survivants au combat

Nous sommes migrants

Nous sommes humains

Nous sommes des bulles d’énergie

Nous sommes noirs

Nous sommes juste là présents

Nous sommes heureux

Ensemble nous sommes les combattants de la liberté.

ANDY


Jouant au foot sur les terrains de poussière

J’aimais la compétition

Les dribbles

Lorsque tout était réuni pour

La passe mortelle

L’instinct du vainqueur le prédateur

Comme on se sent bien

Quand on marque

Un but sous le soleil d’Afrique

La poussière

La terre sur vos pieds

Peut-on attendre mieux de la vie ?

Lorsque je marquais

Je me sentais comme un léopard

Tout en vitesse

Je joue encore au parc

J’aime toujours cela

J’ai encore mes taches


EVELYN


J’aime chanter

C’est mon passe-temps

Je l’ai découvert

Dans mon enfance

Quand je jouais

Avec mon amie

Agapé Amour

Était la chanson


Quand je chante je sens que je suis

Entourée par un ange

Quand je chante je vois un ciel bleu azur

Quand je chante je peux gouter

Le riz et les haricots

Quand je chante je me sens libre

J’ai de l’espace comme si je courais dans un parc ou un jardin


CARINE


J’ai découvert la danse

Quand j’avais cinq ans

Au Cameroun Jardin d’enfants

Quand je danse je vois tout en rose

Chaque fois que je danse je rends grâces

A Dieu pour le souffle de vie


J’aime danser

Au son d’une musique sacrée

Dans le salon

Comme la pratique d’un sport

En haut

En bas

A gauche

A droite

En haut

En bas

Un tour

Positions

Debout

Assise

Quand je danse

C’est mieux que

Manger du poulet et du riz



Nous sommes les survivants au combat

Nous sommes migrants

Nous sommes humains

Nous sommes des bulles d’énergie

Nous sommes noirs

Nous sommes juste là présents

Nous sommes heureux

Ensemble nous sommes les combattants de la liberté

MARIATU


Cela a commencé quand j’avais trois ans

Tout a commencé avec la radio de ma grand-mère

J’ai commencé à bouger à merveille soudainement

J’étais heureuse je me sentais au Paradis


Cela a commencé avec un joueur de kora

La kora est l‘âme du Mandinka

Jouant de 100 cordes

J’étais transportée au Paradis sur cette musique


J’ai des mouvements merveilleux

Je danse toujours chaque matin

A la maison

Pétillante comme une boisson énergisante (tonique)


BARLY


Quand j’étais jeune

Sous le ciel bleu

Et le soleil de Kinshasa

Mangeant du bon poulet wilki

Au son d’une Rumba Congolaise

Je lisais sans cesse

De la Bible aux livres racontant

Des histoires au journal que mon ami

Me disait d’attraper au vol quand nous prenions le bus

Dès que je lisais je me sentais satisfait

Comme si j’avais eu une grosse portion de poulet wilki


FATOU


J’aime cuisiner

Faire la cuisine c’est ce que j’aime

J’ai commencé à l’âge de quatre ans

Maman faisait la cuisine

Soupe a la noix de coco

Cela sentait si divinement bon

Qu’a partir de ce jour j’ai commencé

J’aime cuisiner pour ma famille

Pour mes amis pour moi-même

Quand je cuisine je me sens pétillante

Et sucrée comme le Coca-Cola


Nous sommes les survivants au combat

Nous sommes migrants

Nous sommes humains

Nous sommes des bulles d’énergie

Nous sommes noirs

Nous sommes juste là présents

Nous sommes heureux

Ensemble nous sommes les combattants de la liberté


AIDA


Je suis qui je suis

C’est la vérité

Je veux aller loin

Vous êtes qui vous êtes


Musique africaine

Théâtre

Emotions

Imagination

Pluie torrentielle

Vents forts

Odeur de l’herbe coupée

Parfums qui embaument


Les autres ne comprennent pas mes souvenirs


Je viens du Congo -Afrique Centrale

En Angleterre – Je suis à Manchester

C’est ma ville maintenant


Rien ne peut m’atteindre

Personne ne peut me barrer la route

Pour me faire chuter


KWAME

Purifier ce jour pour que le COVID-19 aille au loin

Pour revenir à la normalité aujourd’hui nous sommes des étrangers

Qui se font face

Purifier le jour pour que tous les fléaux dans le monde disparaissent

Y compris la famine

Purifier le jour pour que toutes les guerres prennent fin